Bardown Classic: haute compétition, expérience et visibilité !

gagnon-t     nadeau-2     desmarais     hatto     leblanc

Tomi Gagnon                          Émerick Nadeau                     Zachary Desmarais                     Samuel Hatto                        Karl-Olivier Leblanc

Le M-17 Travel Team d’Ulysse Academie a participé à un tournoi d’envergure que tout jeune hockeyeur voudrait vivre: le Hill Hockey’s Bardown Classic de Toronto. Avec une fiche de 1 victoire et trois défaites, l’équipe d’Ulysse a été très compétitif ce weekend. La compétition est vraiment féroce et intense pour tous les matchs du tournoi. Nos jeunes joueurs ont adoré l’expérience mais ont aussi vu toute la visibilité s’y rattachant. Des recruteurs de clubs juniors majeurs canadiens, des Preps Schools et des collèges américains étaient au rendez-vous pour cette compétition très relevée.

Voici un court résumé des matchs d’Ulysse Académie:

Match 1: Victoire de 2-1 contre les Wolves de Sudbury. Les marqueurs pour Ulysse sont Samuel Hatto et Mathieu Hébert en avantage numérique. Des passes pour Félix Turbide et Charles-Olivier Adam. Excellent match de Tomi Gagnon avec 32 arrêts. Le joueur du match Bardown Classic !

Tomi Gagnon, joueur du match lors de la victoire de 2-1 contre Sudbury.

Match 2: Défaite crève-coeur de 3-1 contre les Kings de Vaughan. Les unités spéciales en avantage numérique ont été neutralisées, c’est le point tournant du match. Le marqueur a été Emerick Nadeau sur des passes de Samuel Hatto et Zachary Desmarais. Très bon match de Karl-Olivier Leblanc avec 28 arrêts.

Match 3: Défaite de 4-1 contre la puissante équipe des Rebels de Mississauga, premier dans la ligue Midget AAA de la région de Toronto. Samuel Hatto, l’unique marqueur , sur des passes de Zachary Desmarais et Charles-Olivier Adam. Tomi Gagnon a effectué 34 arrêts dans ce match.

Match 4: Défaite de 2-0 contre les Colts de Barrie. Ce match qui avait comme défi de terminer avec une fiche de .500 % pour le weekend si la victoire était au rendez-vous, a déçu. Ulysse a dominé dans les lancers, les chances de marquer mais n’a pas pu capitalisé sur les avantages numériques malheureusement. Karl-Olivier Leblanc a été solide devant la cage d’Ulysse avec 24 arrêts.

Attachment