ATHLÈTE D’EXCEPTION : De l’Académie Ulysse aux portes de la LNH

ATHLÈTE D’EXCEPTION : De l’Académie Ulysse aux portes de la LNH

Jean-Marc Gilbert

Mardi 21 août 2018

Le hockeyeur mascouchois Jonathan Aspirot a vécu une expérience inoubliable cet été en participant au camp de développement des Sénateurs d’Ottawa. L’ancien de l’Académie Ulysse en vivra une encore plus enrichissante, en septembre, en prenant part au camp des recrues de la formation de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Pour le défenseur de 19 ans qui évolue avec les Wildcats de Moncton, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), l’invitation au camp de développement des Sénateurs était un rêve qui se réalisait. «J’ai eu la chance de vivre une expérience entouré de professionnels dans des installations incroyables, que ce soit le gymnase ou les salles de traitements. C’est vraiment la crème de la crème», décrit-il.

Sur la glace, il croit être parvenu à se démarquer en restant lui-même. «Je devais jouer comme Jonathan Aspirot et ne pas essayer d’être quelqu’un d’autre en changeant mon style de jeu», raconte le Mascouchois.

Il a bien fait : ses performances lui ont valu d’être invité à un tournoi de recrues auquel participeront les Sénateurs, à la Place Bell de Laval, du 7 au 9 septembre.

Il aura deux matchs pour se faire valoir en affrontant les recrues des Canadiens de Montréal et des Maple Leafs de Toronto.

Conscient que le niveau de compétition sera relevé, le jeune homme n’a qu’un objectif : faire sa place. «Je suis stressé, mais c’est un bon stress. On a peu de temps, donc je vais tout laisser sur la glace», affirme le défenseur.

Ulysse, la bonne école

Jonathan Aspirot, qui a chaussé les patins pour la première fois à l’âge de 3 ou 4 ans, a toujours été un maniaque de hockey. Au secondaire, l’Académie Ulysse n’a eu que des effets bénéfiques sur son cheminement, sur le plan tant scolaire que sportif. «Je ne suis pas celui qui avait les meilleures notes à l’école, mais avec l’Académie, mes notes ont augmenté dans toutes les matières, en plus du programme de hockey de haut calibre», se souvient-il.

Repêché en 4e ronde par les Wildcats de Moncton à 16 ans, il a terminé son secondaire au sein d’Ulysse avant de se joindre aux Wildcats, où il évolue depuis. Il se donnera à 100 % pour mener son équipe aussi loin que possible, elle qui s’est inclinée face à l’Armada de Blainville-Boisbriand au 2e tour des séries éliminatoires au printemps.

Attachment